fbpx

6 étapes pour lancer votre business

Vous avez un projet ou vous avez déjà une activité ? Si vous voulez vous lancer, vous devrez le faire en ligne, bien sûr.
Nous sommes tous d’accord sur le fait qu’aucune entreprise ne peut vivre ou même survivre si elle n’est pas présente sur le web.
Si vous n’avez aucune expérience du digital ou du marketing, penser se lancer sur le web peut-être assez paralysant. Pourtant ce n’est pas si compliqué ! Voici 6 étapes incontournables, surtout si vous voulez aller vite.

Choisissez votre domaine d'expertise

Choisissez un domaine où vous aurez une expertise à mettre en avant. Un domaine où vous serez légitime. Comment faire ?

  • Soit vous avez déjà une activité « physique » que vous souhaitez porter sur le web – et là votre expertise est toute trouvée.
  • Soit vous êtes dans la phase « projet », et là, je vous conseille de faire le bilan de vos compétences et de vos motivations afin d’identifier votre « zone de génie ». Votre zone de génie, c’est le domaine d’activité qui combine ce que vous savez faire avec ce que vous aimez faire.
    Restera à valider s’il y a un marché pour votre proposition. C’est à dire si ce que vous proposez plait à vos clients potentiels. Et c’est l’objet des étapes suivantes… 

Cherchez votre "océan bleu"

L’océan bleu est une stratégie qui a été proposée par Chan Kim & Renée Mauborgne au début des années 2000.
Concrètement, il s’agit de trouver un segment de marché où vous aurez peu ou pas de concurrents. C’est à opposer à un « océan rouge », qui, au contraire, est un secteur où il y a beaucoup de concurrents qui proposent la même chose.
Sans avoir l’ambition de révolutionner un marché comme l’ont fait le Cirque du Soleil ou Apple, votre objectif est de vous différencier afin d’atténuer le plus possible la concurrence sur votre domaine. Comment faire ?

  • Identifiez les concurrents présents sur votre marché,
  • Analysez leur offre et relevez leurs points forts et leurs points faibles,
  • Intégrez dans votre offre un élément sur lequel vos concurrents sont plus faibles. C’est ce qu’on appelle l’élément différenciateur.

Veillez à choisir un élément différenciateur qui soit vraiment important aux yeux de votre clientèle cible, sinon vous n’en tirerez aucun avantage. C’est pourquoi connaitre parfaitement les motivations et les difficultés de votre client idéal est tellement crucial !

Identifiez votre client idéal

Bien connaitre votre cible, c’est la base d’un business solide. Pour cela, vous devez travailler à fond sur la fiche d’identité de votre client idéal. Comment procéder ? 

  • Décrivez votre client idéal sur base de votre clientèle existante, des recherches en ligne, de votre entourage, de votre expérience et de votre intuition
  • Réalisez 5 à 10 interviews avec des personnes correspondant à ce premier profil 
  • Ajustez votre première description et ajustez si nécessaire en faisant d’autres interviews.

Quelles informations collecter ? Les caractéristiques socio-démographiques, les habitudes et les éléments psychologiques, c’est à dire ses difficultés, ses motivations, ses valeurs, ses contraintes,… Je vous explique tout dans mon article « Client idéal : la méthode de A à Z« 

Raisonnez en terme d’offre et non de produit

C’est valable sur le web comme dans une activité « physique ». Ce qui compte vraiment, ce n’est pas le service ou le produit que vous vendez, c’est surtout le bénéfice que votre client recherche.
Prenons un exemple : imaginons que vous vendez des livres. Pourquoi vos clients ont envie d’acheter un livre ? Peut-être pour se détendre, pour s’instruire… Vous avez alors 2 choix : 

  • soit vous laissez votre client faire son choix lui-même, à lui de faire ses recherches et de trouver le livre qui lui convient le mieux
  • soit vous décidez de lui faciliter la vie : vous pourriez par exemple lui proposer une sélection mensuelle de livres sélectionnés par vos soins en fonction de ses centres d’intérêt… 

C’est tout à fait différent ! Dans le deuxième cas, vous aidez votre client en jouant votre rôle d’expert dans le choix des livres et vous lui faites gagner du temps en le faisant pour lui.
Tout l’enjeu consiste donc à dépasser le besoin de base de votre client (= lire un livre) en lui proposant une offre qui va bien au-delà et à laquelle il n’aura peut-être pas pensé lui-même. 
C’est de cette façon que vous intégrez à votre offre des éléments différenciateurs par rapport à vos concurrents et qui sont importants pour votre client.

Testez, testez, testez

Une fois que vous avez identifié votre domaine d’expertise et votre océan bleu, que vous connaissez bien votre client idéal et que vous avez mis au point une offre qui tient la route. L’étape suivante est de tester. Le plus vite et le plus tôt possible.
De nombreux entrepreneurs font l’erreur de travailler sur un projet de nouveau business ou de nouvelle offre pendant des mois, et le jour où ils lancent sur le marché… ça ne marche pas. Pour éviter cela, testez votre offre le plus tôt possible.

Donc allez sur le terrain, à la rencontre de vos clients potentiels, proposez-leur votre offre. Ainsi, vous validerez 1. qu’elle les intéresse et 2. que ce que vous proposez est suffisamment différent de ce que vos concurrents proposent.

Le plus vite vous aurez cette confirmation, le mieux. Car vous aurez alors la possibilité d’ajuster votre offre si nécessaire. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

    1. votre offre n’intéresse personne ;
    2. votre offre plaît, mais la valeur perçue n’est pas suffisante pour demander le prix que vous aviez en tête ;
    3. vous vous rendez compte que finalement votre offre intéresse un autre type de client que ceux auxquels vous pensiez initialement.

Dans  tous les cas, plus tôt vous aurez ces retours, le mieux ce sera, car vous en êtes encore au début de votre projet et vous pouvez donc facilement ajuster votre offre pour l’adapter au marché le mieux possible. Vous économiserez ainsi beaucoup d’énergie, de temps et d’argent.

lancez votre stratégie de communication

À ce stade, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer : vous connaissez votre client idéal, vous avez testé votre offre et trouvé le triangle magique entre vos compétences, vos préférences et votre marché.  Maintenant, vous allez construire votre stratégie de communication.

Sur le web, cela passe essentiellement par le marketing de contenu, les réseaux sociaux et l’email marketing. Donc vous allez choisir la plateforme sociale où votre cible se trouve et où vous sentez à l’aise et vous allez commencer à communiquer sur votre offre. Attention ! parlez à votre cible en partant des bénéfices que vous lui apportez et non en partant de votre produit !

C’est une stratégie qui prend du temps et demande une bonne organisation. Pensez également à activer votre réseau, participer dans des groupes de discussions, des réseaux d’entrepreneurs. Tous ces leviers sont complémentaires.

Pour terminer

Un conseil : concentrez vous sur une chose à la fois. C’est très important. Car si vous vous éparpillez, vous allez dépenser une énergie folle et beaucoup de temps pour, proportionnellement, très peu de résultats. Le secret de la réussite est dans la simplicité et la persévérance.

  • La simplicité = 1 cible, 1 offre, 1 plateforme de communication
  • La persévérance = testez, testez, testez. Vous n’aurez sans doute pas les résultats dont vous rêvez du premier coup, et c’est normal. Donc il vous faudra améliorer étape par étape jusqu’à ce que ça décolle.

C’est pour cela que l’étape du test est fondamentale, car si vous avez validé votre offre sur le terrain et qu’elle tient la route, alors vous savez que si vous vous accrochez vous obtiendrez forcément des résultats, c’est inévitable.

Si tout cela reste un peu flou pour vous et vous avez besoin de discuter de votre projet, contactez-moi.
J’ai plein d’outils et de conseils pour vous aider à lancer.
N’attendez plus, le meilleur moment, c’est maintenant !
Réservez votre appel découverte. C’est gratuit et sans engagement.